Jean-Luc Raymond

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - territoire

Fil des billets

lundi 25 décembre 2006

WAFER (tendance 031)

Nouvelle rubrique : tendance. Un mot, une expression, un lieu, une chose comme reflet de notre temps, miroir de l'instant ou inscrit dans l'avenir, porteur de sens dans les circonstances dans lequel on le prononce, dans son champ énonciatif et contextuel. Mot, expression à suivre, objet utile ou inutile, lieu en devenir...


Enseignant-chercheur à l'Institut National des Télécommunications d'Evry, Bruno Salgues décrit dans son blog Le Chat Botté, les premiers pas du projet WAFER, contextualisé et explicité par le philosophe Michel Serres, lors de la journée du 25 novembre 2006 organisée par l'UNESCO : "Quel avenir pour l'espèce humaine ? Quel futur pour la planète" dans le cadre des Dialogues du XXIe siècle, une séance exceptionnelle de la Direction de la Prospective de l'organisation internationale.

"Michel Serres explique que nous vivons actuellement dans le réseau exclusif des relations humaines. La politique ne fonctionnait que dans la cité. Les hommes sont devenus idéalistes. Selon Michel Serres, il n'y a plus que des collectifs humains informe. Nos démocraties sont caractérisés par l'exclusion des sciences dures, l'homme politique est un "non-physicien", "non-biologiste", il est donc exclu de cette compréhension de la nature. C'est pourquoi Michel Serres propose de réfondre les institutions internationales et d'en créer de nouvelles ou entrerait l'association des humains et des objets de la nature. Il soutient une approche "Wafer" water (eau), air, fire (feu), earth (terre) et real (vivant)."

mercredi 20 décembre 2006

Lorne Lanning et Citizen Siege, une vision citoyenne du couple jeu vidéo et film

Lorne Lanning est un artiste américain atypique. En 1995, il quitte l'univers des effets spéciaux du cinéma hollywoodien et de l'image de synthèse pour créer un studio de jeux vidéo : Oddworld Inhabitants pour créer un jeu vidéo en 5 épisodes (Oddworld), développant des histoires étranges et une nouvelle mythologie.


Aujourd'hui, il mixe les deux univers en développant un projet innovant "Citizen Siege", thriller de politique fiction en images de synthèse produit par John H. Williams (connu pour "Shrek") qui sera donc un film et un jeu en parallèle basé sur la condition humaine contemporaine dans un esprit citoyen.

Le numéro 31 du magazine Chronic'Art (décembre 2006) donne la parole à Lorne Lanning sur son projet Citizen Siege et sa vision du film vs. jeu vidéo.

"Pensez-vous possible de faire passer des messages politiques ou humanistes dans un jeu vidéo, comme vous avez tenté de le faire ?

Jusque-là, l'histoire a toujours été une considération secondaire dans le jeu vidéo, après la gameboy et la technologie. Mais cela va changer au fur et à mesure que les machines vont devenir plus puissantes et les outils se standardiser. Cela ne fait aucun doute que le médium interactif peut devenir plus sérieux et capable de refléter la société avec des histoires significatives. Il faut juste que des gens créatifs s'y intéressent.

Le rapprochement du jeu vidéo et du cinéma peut-il aboutir à un résultat créatif ?

Une synergie créative est définitivement possible, mais ne comptez pas sur les grosses entreprises pour vous l'apporter. Cela viendra des créateurs et des indépendants qui trouveront le moyen de prouver aux décideurs en place que cela peut faire du bon business."

mardi 19 décembre 2006

La région Nord Pas de Calais inaugure son portail d'information géographique

Après 2 ans de travail intensif et un budget de 2 millions d'Euros, le site de cartographie interactive et de mise à disposition de référentiels géographiques de la Région Nord - Pas de Calais est en ligne depuis quelques heures : Plate-forme publique de l'information géographique Nord - Pas de Calais.


Outre la consultation géographique, PPIGE-NDPC.fr permet de façonner, d'annoter et d'utiliser des cartes personnalisées gratuitement avec un rubriquage pluri-thématique et une possibilité de différentes entrées pour explorer un territoire avec des cartes numérisées : quartiers, plans de ville, toute la région, plan cadastral, photographies aériennes à résolution de 50 centimètres, cartes IGN, un modèle numérique de terrain... L'originalité du site est aussi de mettre en valeur le patrimoine cartographique avec les fameuses cartes de Cassini.


Les données cartographiques sont téléchargeables et peuvent être croisées avec des logiciels de systèmes d'information géographique. Un site Internet impressionnant au service de tous qui se veut également didactique pour les néophytes de la cartographie.

lundi 18 décembre 2006

Portes numériques : portail local d'échanges sur les pratiques multimédias en Région Pays de la Loire

Via A-Brest, une initiative originale toute récente inter-réseaux d'acteurs locaux de l'internet : Portes Numériques : "un atlas répertoriant les lieux et pratiques multimédia en Région Pays de la Loire. Présenté sous la forme d’un espace web collaboratif, le site est ouvert aux espaces non marchands, associatifs ou liés à des collectivités territoriales proposant des usages et des pratiques de l’internet et/ou du multimédia et désirant échanger des expériences et des compétences."


Cet espace Internet sur la région des Pays de la Loire a été conçu et mis en ligne pour que les publics disposent d'un site sur lequel, ils puissent retrouver les lieux et les pratiques multimédias et pour que les acteurs puissent échanger entre eux sur leurs pratiques quotidiennes.


Le menu "Les Rencontres" liste des temps forts, événements. Le menu "Les Portes" présente les différents lieux : vous pouvez y faire une recherche par ville. Le menu "Les Pratiques" vous permet de faire une recherche en fonction des activités proposées.


Pratique et bien conçu, il ne reste plus que Les Portes Numériques soient appropriées par les acteurs locaux qui y participent ; des Espaces Publics Numériques motivés :
ECM Emap (St-Nazaire) ; Ping (Nantes) ; A2F (St-Nazaire) ; Le Nautile (St-Nazaire) ; Point Cyb/CIJ (St-Nazaire) ; Start’Air (St-Malo-de-Guersac) ; Pôle multimédia ARPEJ (Rezé) ; La Fabrique du Libre (Nantes) ; APO33 (Nantes) et le Cyber Centre (Guérande).

dimanche 17 décembre 2006

Viveca, un centre de recherche technologique, d'affaires et de rencontres à l'Université de Jyväskylä en Finlande comme une vaste agora

L'Université de Jyväskylä en Finlande est porteuse d'un beau projet concret d'innovation sociale : Viveca, un centre de recherche de technologique qui s'intéresse aux activités humaines sous le point du sport et de la santé, créé en 2003. Sur un même lieu, Viveca réunit des enseignements, une unité de recherche et développement et un centre d'affaires basé sur l'écosystème universitaire d'une recherche de pointe.


En outre, Viveca favorise les rencontres des professionnels du secteur du bien-être et de la santé (étudiants, enseignants, chercheurs, cadres d'entreprises, employés) pour favoriser les idées et des projets technologiques créateurs d'emploi et ferment d'innovations. Il ne s'agit pas de ce qu'on appellerait un pôle de compétitivité à la Française mais simplement de croiser les points de vue et les centres d'intérêt de praticiens et de patients du système de santé (sportifs, notamment) dans un même lieu ouvert. Viveca a aussi la spécificité de publier en ligne les travaux des acteurs du centre et de rendre ainsi visibles auprès des citoyens, les actions entreprises par ce département originellement universitaire.


Ce projet est basé sur un mode de fonctionnement similaire à une autre entité existante de l'Université de Jyväskylä, l'Agora center, un centre d'études, de recherche pluridisciplinaire et de rencontres autour des technologies et de la société de la connaissance.

Un blog collectif pour les Espaces Publics Numériques de Wallonie

 

 



A la demande des animateurs multimédias des EPN wallons, le Centre de Ressources des Espaces Publics Numériques de Wallonie (Belgique) vient de mettre en place EPN-Ressources.be, un blog collectif, lieu d'échanges des activités de plus de 40 EPN en région qui peuvent donner à voir leurs ateliers, initiatives et évènements tout au long de l'année en publiant eux même leurs informations. Ce blog se veut aussi un espace de ressources ouvert sur Internet pour les animateurs, les communes et les usagers.


Créé par le centre de compétences TechnofuturTIC qui assure la coordination du réseau des Espaces Publics Numériques de Wallonie, le blog EPN-Ressources.be est motorisé sous le logiciel libre GNU-GPL de blogs Wordpress avec des modules additionnels.


J'en assure la coanimation avec mon confrère Philippe Allard et les animateurs multimédias des EPN. J'interviens également pour le réseau des EPN Wallons sur le volet formation auprès des acteurs de terrain des Espaces Publics Numériques et la capitalisation de savoirs sur l'eGroupware dédié EPN Wallonie.

mercredi 13 décembre 2006

Coopératives d'Activités et d'Emploi : créer son emploi et son activité de manière différente

Concept social innovant associant l'entrepreneuriat et le salariat, la responsabilisation et des valeurs humaines, les coopératives d'activité et d'emploi connaissent un succès majeur en France, notamment auprès de demandeurs d'emploi qui ont des compétences, un savoir-faire et souhaitent se lancer dans la création d'activité sans risque. Découverte de cet entrepreneuriat d'un nouveau genre.


Qu'est-ce qu'une coopérative d'activités et d'emploi (CAE) ?


Une coopérative d'activités et d'emploi (CAE) est une SARL (Société à Responsabilité Limitée) et une SCOP (Société Coopérative Ouvrière de Production) qui permet à des personnes de tester grandeur nature un projet de création d'activité (alternative intéressante à la création d'entreprise classique) en étant salariés à hauteur de leur chiffre d'affaires et donc, sans constituer de structure juridique indépendante et sans prendre de risque social (la couverture sociale est assurée via le salariat).


Le démarrage de cette activité est progressif et le porteur de projet bénéficie d'un accompagnement par de la formation, actif, professionnel et adapté aux besoins de chacun. Cela permet aussi à l'entrepreneur de ne pas se retrouver seul et isolé. Chaque entrepreneur développe son activité et sa clientèle lui-même.


La coopérative d'activités et d'emploi s'occupe de la partie comptable et administrative de l'activité, sachant que son rôle est également de favoriser l'entrepreneur avec ces notions.


Chaque créateur d'activité est un entrepreneur(e)-salarié(e) de la coopérative d'activités et d'emploi au même titre que d'autres entrepreneurs salariés de la même CAE. Chaque entrepreneur-salarié fait ainsi le choix de mutualiser son savoir-faire, son enthousiame et son expérience avec d'autres entrepreneurs individuels.


Les CAE inscrivent leur activité dans ce que l'on appelle l'Economie Sociale et Solidaire... Pour entreprendre autrement, avec l'homme placé au coeur de l'économie coopérative, autrement dit, il s'agit de mettre en commun des compétences professionnelles pour valoriser des savoir-faire. L'idée est née à Lyon en 1995. On en comptait plus de 25 en 2003. Il y en a aujourd'hui plus de 60 en France sans oublier que le concept de la CAE existe également en Belgique, au Québec...


Où trouver une coopérative d'activités et d'emploi près de chez soi ? Où se renseigner sur les CAE ?


Le réseau Coopérer pour Entreprendre regroupe en France 61 coopératives d'activités et d'emploi réparties sur tout le territoire. Le site Internet de ce réseau explique les principales caractéristiques de la création d'activités en CAE et fournit les coordonnées des CAE dans toute la France.


A Paris et en Ile-de-France, la coopérative d'activités et d'emploi Coopaname (généraliste) est présente à Paris 20e, à Nanterre (92), Saint-Denis (93) et est en cours de déploiement à Créteil (94) et à Paris 13e. En Ile-de-France, des réunions d'informations sont organisées par Coopaname pour découvrir ce qu'est une CAE et voir si cela correspond à un projet de création d'activités seul(e) ou en petit groupe. Coopaname compte actuellement plus de 120 entrepreneurs associés. Renseignements sur le site Internet de Coopaname.


La grande majorité des CAE sont généralistes et accueillent des entrepreneurs de différents secteurs professionnels. Il existe aussi des CAE spécialisées comme Coop'Action à Toulouse (métiers du bâtiment), Art en réel à Strasbourg (métiers artistiques et culturels) ou Alter-Bâtir à Paris 17e (bâtiment écologique et en économies d'énergie). A Paris 19e, la toute nouvelle coopérative d'activités et d'emploi Port Parallèle est spécialisée dans le secteur des Technologies de l'Information et de la Communication, du multimédia ou de la communication. Pour suivre l'actualité des CAE en Rhône-Alpes, on peut consulter le site Entreprendre Autrement.


Les CAE existent en Belgique (voir le site du réseau Coopac.be) ; en Suède sous la forme de coopératives d' "auto emploi" ; en Italie, ce sont des coopératives sociales et en Espagne avec les travailleurs associés. Enfin, au Québec, on compte 124 coopératives de solidarité.

mardi 12 décembre 2006

Achats en ligne, MIRAVI, intérêt du buzz 2.0... (brèves citoyennes de clavier)

Pour les fêtes, le Forum des Droits sur l'Internet a édité une nouvelle version de son guide pratique gratuit qui vous conseille pour bien acheter en ligne sachant qu'un cyber-acheteur averti en vaut deux : "Achats en ligne. Suivez le guide".


Pédagogique et bluffant, le nouveau site de l'Agence Spatiale Européenne : MIRAVI (Meris Image Rapid Visualization) qui permet d'observer la Terre (notamment les phénomènes climatiques) via des images satellites fréquemment mises à jour.


Sur le Web 2 ou nouveau Web, 2 articles de réflexion : "L'internaute, acteur majeur du Web" par Christian Bensi (sur le sujet crucial de la relation formelle et informelle entre Web collaboratif et information) et "L'intérêt du Buzz 2.0 en questions" par Sébastien Sauteur (sur le thème Web 2.0 et collectivités territoriales avec une mise en perspective à partir de sa pratique de terrain dans un organisme médico-social).


Recherche : Notes de David Weinberger sur la brillante présentation de la doctorante américaine Danah Boyd sur les usages par les jeunes américains des réseaux sociaux sur Internet lors de la conférence LeWeb3 à Paris ce jour.


Entrepreneuriat : le MEDEF de Paris publie un guide pratique de l'Intelligence économique pour les PME à télécharger ici (en .pdf, 52 pages), le nouveau portail Guide & Support de CORDIS est en ligne (service d'information qui vous tient au courant des activités et initiatives de la Communauté européenne dans le domaine de la recherche et du développement (R&D) et de l'innovation).

InfoMIE.net, un portail utile, centre de ressource en ligne sur les mineurs isolés étrangers

Une initiative très intéressante qui vient d'être lancée : la mise en ligne du portail InfoMIE.net, centre de ressources sur les mineurs isolés étrangers, lieu d'échange d'information d'associations et d'institutions pour mieux comprendre la situation de ces jeunes sur notre territoire et offrir un site d'informations pratiques (textes juridiques, agenda, annuaire des acteurs associatifs et institutionnels, formation, actualité...). Le projet est soutenu par un collectif : le Comité pour les partenariats avec l'Europe continentale (Comité PECO) dont les praticiens interviennent dans le champ professionnel des mineurs isolés étrangers et dont le portail vise à créer une véritable communauté de pratique en ligne. A noter qu'il n'existe pas de centre de ressources non virtuel sur cette préoccupation bien réelle.

Michel Serres, avec les nouvelles technologies, nous sommes passés à un autre temps

Le grand entretien du nouveau numéro de la revue Médias (hiver 2006, n°11) donne la parole au philosophe et historien des sciences Michel Serres : "Avec Internet, on nous arrange la vie", qui livre une vision optimiste de l'utilisation des technologies, selon lui, dans une rupture aussi grande que celle de l'invention de l'écriture. Ces nouvelles technologies changent profondément notre rapport au monde :

"Nous avons besoin aujourd'hui de prendre des notes. Nous avons perdu la mémoire parce qu'elle est passée ailleurs : de la tête à l'objet. J'appelle ça l'externalisation de la mémoire. Avec les nouvelles technologies, votre ordinateur devient votre tête. Du coup, c'est une coupure aussi importante que l'écriture, qui a permis d'inventer l'histoire. C'est donc gigantesque! Nous sommes passés à un autre temps, qui n'a probablement rien, ou très peu, à voir avec celui qui le précède."

"On peut commencer par dire des banalités : avec Internet, le monde se rétrécit et, dans le même temps, il devient plus rapide... Mais, prenons un exemple : autrefois, en guise d'adresse, on donnait les coordonnées de son domicile. Le mot adresse était donc un repère dans l'espace bien déterminé au sein duquel nous bougeons. Aujourd'hui, on donne son numéro de téléphone portable ou son adresse e-mail. On ne s'est pas aperçu que désormais l'adresse n'est plus référée à l'espace. Avant, on vivait où l'on pouvait se déplacer, où l'adresse physique permettait le repérage galiléen ou cartésien de l'espace euclidien. Tandis qu'aujourd'hui, si je vous appelle sur votre portable, vous pouvez très bien être en Estonie et moi en Californie. Si je vous envoie un e-mail, je ne sais pas où vous êtes. L'espace dans lequel nous vivons et pensons n'a plus rien à voir avec l'espace d'autrefois."

- page 6 de 12 -