Jean-Luc Raymond

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - site internet

Fil des billets

jeudi 5 octobre 2006

Dictionnaire du Web 2.0 en version illustrée

Le Journal du Net dévoile aujourd'hui son dictionnaire du Web 2.0 pour novices, illustré par des exemples de plateformes et d'outils pour chaque terme choisi. Un diaporama passe en revue les mots phares du Web 2.0 avec des exemples triés sur le volet : 
Crowdsourcing et Wiki (exemple : Fotolia),
Folksonomy et tags (exemple : Del.icio.us),
Social networking (exemple : MySpace),
Syndication, RSS, XML et Atom (exemple : Feedburner),
Blogosphère et blogrolls (exemple : Technorati),
Podcasts et vidéocasts (exemple : Odeo),
Ajax (exemple : Netvibes),
Mashup et API (exemple : Google Maps),
Long tail (exemple : Criteo),
... et un ensemble d'articles sur le Web 2.0 déjà publiés par le Journal du Net.

mercredi 4 octobre 2006

Competitio.us : outil de veille gratuit en ligne

Les services en ligne Web 2.0 fleurissent chaque jour. Le site Competitio.us (beta) se différencie par une offre gratuite donnant la possibilité à l'internaute de construire une veille à partir de l'URL d'un concurrent. Competitio.us recherche des infos en terme d'audience, d'évolution de la structure du site Internet (comparaison de fonctionnalités), de citations et d'infos du concurrent sur des sites ou blogs. C'est un outil de veille concurrentiel gratuit basique intéressant ne se substituant pas aux outils spécialisés de veille plus pointus.

mardi 3 octobre 2006

Centre Pompidou public handicapé : un site Internet accessible et décloisonné

Le Centre Pompidou (Paris) propose un site Internet à destination des personnes handicapées avec une interface visant à décloisonner les handicaps (mentaux, moteurs, auditifs et visuels) à personnaliser selon ses difficultés de vie (caractères, fichiers sonores, vidéos en langue des signes). Le site permet aux internet de préparer leur visite au centre Georges Pompidou avec des informations pratiques spécifiques, présente des témoignages de visiteurs, comprend des ressources documentaires et propose d'échanger ses impressions sur la visite du Centre. Accessible et ergonomique, le site Centre Pompidou Public handicapé développé par des étudiantes des Gobelins - L'École de l'Image est consultable aussi par un lien dès la page d'accueil du site Internet "classique" du Centre Pompidou.

Source :

Collectif (novembre 2005). Centre Pompidou public handicapé (En ligne), Centre Pompidou, Paris, Site (Page consultée le 3 octobre 2006)

lundi 2 octobre 2006

Référencement 2.0 par Olivier Andrieu : nouveau livre sur l'optimisation du référencement de sites internet

Olivier Andrieu s'est imposé depuis plus de 10 ans comme l'un des meilleurs spécialistes français de la recherche sur Internet et du référencement Web. Depuis, la parution de son ouvrage "Créer du trafic sur son site Web" en 2000 (aux Editions Eyrolles), Olivier Andrieu a poursuivi son aventure sur Internet sur son site Abondance.com ("Toute l'info et l'actu sur les annuaires et moteurs de recherche : recherche d'information et référencement").

Olivier Andrieu vient de publier un nouvel ouvrage "Référencement 2.0" uniquement disponible en .pdf (en vente sur la boutique Abondance), 256 pages, entièrement dédié au référencement, fournissant des clés pour mieux optimiser votre site afin de lui donner une meilleure visibilité sur les moteurs de recherche en 11 chapitres :

Généralités - Définitions ; Préparation d'un référencement ; Optimisation des pages du site ; Les contraintes, obstacles ou frein au référencement ; Référencement ou comment entrer dans les bases de données des outils de recherche ; Comment ne pas être référencé ? ; Les liens sponsorisés ; Le suivi du référencement ; Référencement internalisé ou externalisé ; Conclusion et Webographie.

Voici quelques exemples de positionnement obtenus en suivant les conseils du livre "Référencement 2.0", une foire aux questions sur l'ouvrage.

Sur son blog, Olivier Andrieu dresse un panorama synthétique de l'évolution du référencement Internet depuis 1994 :

"Au début des années 2000, (on a assisté à) la création de pages satellites et (à) une "industrialisation" de certains acteurs, créant quelques "usines à pages satellites" générant des dizaines, parfois des centaines voire plus, de ces documents, le plus souvent pour de gros clients et, donc, de gros budgets.
L'année 2006 marque de façon certaine une nouvelle ère dans ce domaine, avec la fin de ces pages satellites, comme le début des années 2000 a marqué la fin des balises meta.

Aussi, pour mieux marquer cette rupture, depuis l'époque de la "rustine" vers une optimisation des "vraies" pages d'un site web (tout en rappelant que certaines sociétés de référencement suivent cette ligne de conduite depuis presque 10 ans...), j'ai choisi le titre "Référencement 2.0". Un peu, aussi, pour indiquer que l'être humain, quelque part, reprend la main dans le référencement par rapport aux "usines à pages satellites" parfois mises en place dans le passé..."

Source :

Andrieu, Olivier (27 septembre 2006). Livre-referencement.com (En ligne). Olivier Andrieu, Heiligenstein, Site (Page consultée le 2 octobre 2006)

jeudi 28 septembre 2006

Ctaconso.fr : nouveau site d'information sur la consommation destinée aux jeunes de 12 à 17 ans

L'Institut National de la Consommation (I.N.C.) a lancé, le 14 septembre, un site d'information sur la consommation destiné aux jeunes de 12 à 17 ans : Ctaconso.fr. Le but : les informer et les accompagner dans leurs choix de consommateurs avisés, responsables et vigilants. Ce site Internet a été construit avec les conseils d'organisations de consommateurs et de parents d'élèves (ALLDC, CNAFAL, CNAFC, Familles de France, FCPE, Indécosa-CGT et Orgéco).


Conçu sur un mode interactif et ludique, Ctaconso.fr propose des articles, des vidéos et 6 rubriques : "acheter malin", "mon argent", "ma santé",  "atout sport", "bien se nourrir" et "bien vu" avec des liens, des réponses à des questions et la réglementation applicable. Les jeunes sont invités à déposer leurs bons plans et témoignages. L'Institut National de la Consommation enverra des SMS "Consommer malin" aux internautes qui se seront inscrits sur le site Ctaconso.fr.


Source :

Collectif (14 septembre 2006). Ctaconso.fr (En ligne), Institut National de la Consommation, Paris, Site (Page consultée le 28 septembre 2006).

jeudi 7 septembre 2006

Le Web pédagogique, méta-annuaire sur la connaissance

Édité par Plus Editions SAS et lancé en janvier 2005, <a href="http://www.lewebpedagogique.com/" mce_href="http://www.lewebpedagogique.com/">le site internet</a>&nbsp;Le Web pédagogique (dont le slogan est <em>"Partagez la connaissance"</em>) est un méga-annuaire de sites sélectionnés par une équipe permanente et une équipe rédactionnelle de professeurs de différentes matières. C'est donc via un métamoteur de recherche que les enfants et avides de connaissances peuvent parfaire leur curiosité avec des articles (textes, documents, corrigés) sur des milliers de sujets.<br /><br /><br /><strong>Source :</strong></p> <p>Olivier, Vincent (septembre 2006). <a href="http://www.lewebpedagogique.com/" mce_href="http://www.lewebpedagogique.com/">Le Web pédagogique</a> (En ligne), Plus Éditions SAS, Paris, Site (Page consultée le 7 septembre 2006)</p>

mercredi 6 septembre 2006

Fracture numérique, Inégalités d'accès et d'appropriation à Internet pour les enfants américains de 3 à 12 ans

La nouvelle étude américaine du National Center for Education Statistics "Computer and Internet Use by students in 2003" (72 pages, téléchargeable ici en .pdf) offre un panorama statistique de l'utilisation des technologies de l'information et de la communication par les élèves américains (niveau inférieur au grade 12, à partir de 3 ans jusqu'à 12 ans). On y apprend que plus de 66 % des écoliers utilisent un ordinateur et 25 % se connectent à Internet.


La banalisation de l'usage des TIC est soulignée par ce rapport qui indique toutefois des disparités importantes et la persistance d'un fossé numérique très ancré dans le monde scolaire. Ainsi, les écoliers du privé utilisent plus l'ordinateur à la maison que les moyens informatiques disponibles à l'école, ce qui est le contraire pour les enfants défavorisés. L'accès public à l'internet collectif se révèle donc indispensable pour rendre moins inégalitaire l'appropriation à l'internet.


La Presse américaine (via une dépêche de l'agence Associated Press) relève en outre dans cette étude des critères communautaires discriminatoires d'usage de l'Internet aux États-Unis. Si les populations "blanches" d'élèves sont 67 % à utiliser Internet, les hispaniques ne sont que 44 % et les populations noires 47 %. Cela pose un problème évident pour l'employabilité future de personnes issues des minorités.


Le rapport met clairement en évidence qu'un accès limité à Internet en temps réfrène l'autonomie de l'élève à acquérir des compétences numériques et informationnelles et notamment la capacité à rechercher sur Internet. L'étude indique aussi que le revenu du foyer, l'éducation des parents et la présence de 2 parents (couples) influe sur la présence d'un ordinateur au moins au sein de la sphère familiale et favorise une meilleure appropriation de l'utilisation de l'Internet. Aux États-Unis, chez les enfants, on n'observe plus de différences dans des obstacles à l'utilisation de l'ordinateur pour les filles.


De même, les écoles publiques combinent une utilisation hors ligne et en ligne de l'ordinateur ce qui est beaucoup moins fréquent dans les écoles privées favorisant l'utilisation prépondérante de l'internet. Enfin, l'internet à usage scolaire est seulement l'une des composantes de l'utilisation de l'ordinateur pour les enfants, tout comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et les jeux vidéo.


Source :

Chapman, Chris & DeBell Matthew (September 2006). Computer and Internet Use by Students in 2003 - Statistical Analysis Report (En ligne), Institute of Education Sciences, National Center for Education Statistics, U.S. Department of Education, Washington D.C., Report, 72 p. (Page consultée le 6 septembre 2006)

mardi 5 septembre 2006

Autoformation en vidéo pour OpenOffice (traitement de texte, présentation, tableur)

Les EPM du Lyonnais ont repéré un cours complet en ligne du logiciel du pack logiciel OpenOffice (traitement de texte, présentation, tableur) en auto-formation, créé par la Commission Scolaire de Montréal, d'une incroyable richesse et permettant d'avancer pas à pas dans la découverte et l'appropriation de OpenOffice : OpenOffice : vidéoformations du SITSAT de Montréal.


Source :

Tousignant, Daniel (25 décembre 2005). OpenOffice : vidéoformations du SITSAT de Montréal (En ligne), Commission Scolaire de Montréal, Canada, Page ressource (Page consultée le 5 septembre 2006)

lundi 4 septembre 2006

Sébastien Blondeel, Wikipédia, comprendre et participer

Sébastien Blondeel, ancien élève de l'École Normale Supérieure de Lyon, vient de consacrer un ouvrage à la base de connaissances Wikipédia dans la nouvelle collection à petit prix de Eyrolles : "Connectez-moi!" (ouvrages pratiques très bien conçus) : "Wikipédia : comprendre et participer" :

"Ce livre explique comment l'explorer et y participer, dans quelles limites réutiliser son contenu et quels sont ses secrets de fonctionnement (financement, contexte politique)."


Plusieurs chapitres de ce guide sont téléchargeables gratuitement à partir de cette page du site Internet de l'éditeur :

"Table des matières - Fichier .pdf (169 Ko)
Avant-propos -
Fichier .pdf (278.2 Ko)
Chapitre 1 : Présentation et contexte -
Fichier .pdf (1.1 Mo)
Chapitre 3 : Exploration et recherche -
Fichier .pdf (1.1 Mo)
Chapitre 4 : Réutiliser le contenu de Wikipédia -
Fichier .pdf (384.2 Ko)
Annexe : Projets proches -
Fichier .pdf (233.9 Ko)
Index (pages supplémentaires qui complètent l'édition papier) -
Fichier .pdf (176.3 Ko)"


Source :

Blondeel, Sébastien (28 avril 2006). Wikipédia : comprendre et participer (En ligne), Eyrolles, Collection Connectez-moi!, Paris, 152 p. (Page consultée le 4 septembre 2006)

vendredi 1 septembre 2006

Initiatives de solidarité numérique 2005-2006 de IRDC Canada : en Asie, au Pakistan et en Inde

IRDC (ou en français CRDI - Centre de Recherches pour le Développement International) vient de publier son rapport annuel d'activités (86 pages en .pdf. à télécharger à cette adresse). Parmi les initiatives relatives aux Technologies de l'Information et de la Communication, IRDC soutient des projets de développement dont :

- "L'informatisation de langues locales" (initiative décrite à la page 37) dirigé par le National University of Computer and Emerging Sciences du Pakistan qui a permis de créer et de former dans 7 pays des équipes regroupant des chercheurs, praticiens, linguistes... pour mettre au point des outils comme des jeux et polices de caractères, vérificateurs d'orthographe, correcteurs grammaticaux et systèmes de reconnaissance de la parole en 9 langues dont chacune présente des difficultés particulières. Le logiciel Nepalinux 1.0 lancé en décembre 2005, comprend un correcteur orthographique d'environ 22 000 mots népalais d'usage courant,

- "JuriBurkina, accès direct et gratuit à l'information juridique" (initiative décrite à la page 44) : fournir un accès intégral à l'information juridique publique, dont la loi et la jurisprudence, aux juristes et aux citoyens du Burkina Faso via un logiciel d'exploitation libre mis au point par LexUM, le Laboratoire d'informatique juridique de l'Université de Montréal. JuriBukina est en ligne et peut être consulté par tout internaute,

- "L'impact des TIC sur l'allègement de la pauvreté dans la région rurale de Pondichéry en Inde" (initiative décrite page 53) : Donner accès à de l'information fondamentale sur l'économie et l'environnement à 12 000 personnes de 7 villages via des Espaces Publics Numériques appelés "centres de savoirs communautaires". Ce projet est coordonné sur place par la MS Swaminath Research Foundation.


A souligner que IRDC a la particularité de disposer d'un financement conséquent de Microsoft Corporation (lire à ce sujet ce communiqué de Presse, le descriptif du partenariat Unlimited Potential ou encore ce communiqué) pour développer les activités de Telecentre.org, une plateforme d'échanges, de mise en réseau et développement des télécentres prioritairement dans les pays en voie de développement et plus largement à travers le monde.


Source :

Collectif (31 août 2006). Rapport annuel du CRDI 2005-2006 (En ligne), Centre de Recherches pour le Développement International, Ottawa, 86 p. (Page consultée le 31 août 2006)

- page 11 de 16 -