Jean-Luc Raymond

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - site internet

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 11 novembre 2007

Droit de l'Internet et Espaces Publics Numériques : Dossier de ressources

Droit de l'Internet et Espaces Publics Numériques : Dossier de ressources.

A télécharger en fin de message : version 1.6 du 7 novembre 2007 (38 pages). Cliquez sur Annexe (ou) Annexes.

Avec la participation du Centre de Ressources des Espaces Publics Numériques de Wallonie et de l'Association des Jeudis des EPN.


Ce dossier de ressources francophones (Internet et papier) sur le Droit de l'Internet comprend des documents relatifs aux notions de Droit afférentes aux usages et pratiques en Espaces Publics Numériques. Il est mis à disposition sous licence Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 2.0 France (BY-NC 2.0 FR).

Il se veut volontairement exhaustif, porté vers des notions générales et délivrant des documents clés pour mener des animations et ateliers spécifiques en EPN en rapport avec le Droit de l'Internet au sens large. Ce livret comprend également des liens vers des informations fiables à indiquer aux usagers des lieux d'accès publics à l'Internet.

Initié suite à une intervention lors de la formation "Obligations légales des Points Cyb et des animateurs multimédias" au Centre Régional Information Jeunesse Centre (janvier 2007), le dossier a été étoffé grâce aux conseils, repérages et ressources fournis pour et par les Espaces Publics Numériques de Wallonie (dispositif régional en Belgique), aux rencontres des Jeudis des EPN en Île-de-France et en écho des journées "Internet, Droits et Publics" de la Direction Régionale Jeunesse et Sports de Franche-Comté (novembre 2007) auxquelles j'ai eu l'honneur d'être associées. Mes remerciements aux personnes qui ont rendu possible l'élaboration de ce document.

Ce livret est mis à jour régulièrement et la dernière version disponible figure en fichier joint pdf en fin de cet article (adresse permanente).

Je vous remercie de bien vouloir me signaler par courrier électronique ( jeanluc.raymond@gmail.com ) toute nouvelle ressource pertinente sur les thèmes évoqués.

Dossier créé et mis à jour par Jean-Luc Raymond

Au sommaire :


   1. Sites publics ou parapublics de référence sur le Droit de l’Internet
   2. Autres sites de référence sur le Droit de l’Internet
   3. Sites associatifs et professionnels
   4. Sites commerciaux relatifs au Droit de l’Internet
   5. Sites personnels relatifs au Droit de l’Internet
   6. Gestion des Droits d’auteur
   7. Listes et forums de discussion spécialisés sur le Droit de l’Internet
   8. Solutions techniques et logicielles
   9. Sites avec activités
  10. Documents grand public téléchargeables
  11. Documents spécialisés téléchargeables
  12. Activités en Espaces Publics Numériques
  13. Articles de Presse
  14. Sites annexes
  15. Bibliographie papier

Historique des versions :


Version 1.6 - 7 novembre 2007 - 38 pages (nouveautés : ajout de références bibliographiques et du chapitre "Activités en Espaces Publics Numériques").

lundi 8 octobre 2007

Révolution 2.0 : Musique, Jeux, Politique, Information, Rencontres ; hors-série de Courrier International

Le magazine Courrier International vient de publier un hors-série passionnant entièrement consacré à l’impact des nouvelles technologies dans notre société (octobre-novembre-décembre 2007 ; 7 euros). Intitulé « Révolution 2.0 : Musique, Jeux, Politique, Information, Rencontres », ce numéro de Courrier International est judicieusement sous-titré « Comment le Net va (encore) changer votre vie ».

Au sommaire, le principe récurrent qui a érigé ce magazine en référence : des articles de la Presse internationale traduits en Français, certains ont déjà figuré dans des éditions antérieures de Courrier International, d’autres sont inédits dans leur version dans la langue de Molière.

En introduction, une superbe iconographie met en avant six cybercitoyens avec le mot « Respect » en exergue. Ils ont joué pour certains joué un rôle fondateur dans l’informatique de ces 20 dernières années, pour d’autres, ils tendent à être les personnages phare de l’Internet d’aujourd’hui : Tim Berners-Lee (celui qui a créé le World Wide Web en 1989), Richard Stallman (« le logiciel libre, c’est la liberté »), Linus Torvalds (l’homme du noyau Linux), Jimmy Wales (cofondateur de la base de connaissances Wikipedia), Chris DeWolfe (un deux créateurs de MySpace) et Marc Zuckerberg (il a lancé Facebook, la plateforme qui compte 40 millions d’utilisateurs).

Courrier International décline ensuite 5 thématiques clé de l’Internet en 2007 :

  • Libérez-vous : Historique du Web 2.0, l’avènement de la culture libre, les intermédiaires remis en cause, le jeu de la célébrité en ligne, gratuit et copyright font bon ménage, la productivité réinventée du travail,
  • Partagez : Une analyse du phénomène Wikipédia, la montée en puissance de Facebook, la radiodiffusion revue et corrigée avec le podcasting, le nouveau règne de la cartographie en ligne, l’artiste amateur qui gagne à être connu sur Internet, la remise en cause de l’expert,
  • Militez : La citoyenneté en ligne et son impact sur les campagnes électorales, la liberté d’expression via le Net, le pouvoir des blogueurs d’opinion, les actions collectives des internautes,
  • Informez-vous : L’impact des blogs et des blogueurs dans les médias, la fiabilité de l’information à l’épreuve de l’opinion, la photographie amateur imprègne nos perceptions de la réalité, le statut du journaliste largement égratigné, la mobilité accélératrice de la diffusion de l’information, la vidéo et la télévision favorisant les formats courts,
  • Jouez : Plongée dans les univers virtuels Second Life et Cyworld, leurs dangers et l’économie de ces mondes, les jeux interactifs, les sitcoms interagissent avec les internautes (webcoms).

Pour chaque article, une webographie est fournie et des ouvrages faisant autorité sur les sujets évoqués sont présentés tout au cours de ce numéro hors-série. Cartes, graphiques et cartoons viennent complémenter les papiers. « Révolution 2.0 » est un guide de référence pour naviguer dans les méandres du nouveau Web de par la qualité des articles sélectionnés et la pluralité des points de vue proposés.

dimanche 20 mai 2007

Sites internet d'observation des changements de la nature en matière de réchauffement climatique : citoyens, scientifiques et territoires unis par un même projet

Un champ de nouveaux sites Internet liées à la vigilance citoyenne en matière de réchauffement climatique et d'observation des changements de la nature est en train de poindre le bout de son nez auprès du grand public. Ils unissent des chercheurs, associations, habitants et territoires.

A la base de ces sites, une exploration de la flore sur un territoire donné, de façon méthodique où la contribution est celle de l'internaute qui rapporte ses clichés et ses observations textuelles.

Scolaires, clubs nature, associations et particuliers sont invités à participer à partir de protocoles de suivi en ligne (fiches de protocoles, espèces d'arbres et de plantes à observer en priorité ; fiches de relevés mais aussi calendrier d’observation, guide photo des stades à observer ; des feuilles de suivi terrain). Les enfants contribuent en classe à ces travaux pédagogiques par un relevé où chacun se sent responsable.

Pour contribuer, deux adresses de sites et de projets de ce type : Phénoclim est un programme de recherche sur l'impact du changement climatique sur la végétation dans les Alpes né à l'automne 2004 et qui se poursuit sur plusieurs années. Les observations concernent les départements 73, 74, 38, 01, 26, 04, 05 et 06 entre 200 et 2200 mètres d'altitude. Au niveau national, deux sites du CNRS, l'un pour les adultes (http://www.obs-saisons.fr), l'autre pour les plus jeunes (http://www.obs-saisons.fr/junior), permettent de télécharger des protocoles très simples pour effectuer et saisir en ligne ses propres observations. Consulter cet article pour en savoir plus sur cette initiative sur le territoire français.

Enfin, il est intéressant de constater que devant l'urgence déclarée et désormais médiatisée des problèmes, les expertises se croisent et que les contributions ne sont plus uniquement scientifiques. Les relevés faits par les citoyens sont tout aussi importants.

samedi 19 mai 2007

Site écocitoyen de Grenoble : la citoyenneté écologique locale au quotidien

La Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature Isère (FRAPNA) vient de lancer Le site écocitoyen de Grenoble (et de l'agglomération grenobloise) qui recense les informations liées à l'environnement sur ce territoire, capitalisant sur les actions locales afin de faciliter les déplacements en transports en commun et de réduire son empreinte écologique chez soi ou au travail, de faire les bons gestes écocitoyens au quotidien.

Un forum de discussion (sérié en thèmes de préoccupation) permet d'interagir sur des questions techniques ou générales. Véritable guide de bonnes pratiques écocitoyennes, ce site délivre aussi un agenda local et séduit par sa simplicité de navigation et la clarté des énoncés des différentes rubrique.

A terme, le site écocitoyen de Grenoble disposera de nombreuses données environnementales de l'agglomération dans un même espace de téléchargement (Plan Climat, Plan de Protection de l’Atmosphère, expositions, diaporamas, etc.).

mercredi 9 mai 2007

Améliorez sa communication et son approche marketing avec Internet et l'informatique

Pour une association, une PME ou une TPE, avoir une stratégie Internet ne s'improvise pas. Encore faut-il pouvoir être guidé efficacement dans l'utilisation du Web et de l'informatique... Courrier électronique utile, lettre d'information qui se distingue, site Internet qui se démarque par son écriture et son référencement, utilisation des outils du nouveau Web (ou Web 2.0) à bon escient... Dans cet aréopage de choses à connaître, ne pas s'y perdre est un challenge permanent.

A recommander dans ce contexte, la lecture régulière du blog ConseilsMarketing.fr qui se distingue par la praticité de ses conseils avec des articles se présentant comme des mini-guides de pratiques éprouvées sur différents aspects de la communication Internet (entre autre!) ; exemples avec Comment augmenter le taux de lecture de sa newsletter ?Comment écrire un mailing percutant ?Comment rédiger un bon communiqué de Presse ?6 façons d'attirer des visiteurs de qualité sur son site Internet ? ; 15 conseils pour se faire connaître grâce aux Digg Like ! ...

dimanche 6 mai 2007

Petit Précis d'Efficacité Collective : Travailler autrement en téléchargement

En 2006, Microsoft France (en partenariat avec l'AFNET, le CIGREF, l'ENSAM, La Tribune...) publiait à l'occasion des Rencontres ICC 2006 (Innovation, Compétitivité, Connaissance) le "Petit Précis d'Efficacité Collective : Tome 01 : Travailler autrement" disponible uniquement lors de cet évènement ou par correspondance sur demande à partir de cette adresse.

Cet ouvrage destiné aux organisations formelles et informelles envisage l'efficacité collective sous l'angle du développement des compétences, des modes de travail renouvelés, de la contribution de chacun à produire, réorganiser et animer des réseaux de connaissances.

Sont notamment abordées des notions-clés comme les conditions pour le bon usage des outils d'efficacité collective et de travail collaboratif, la mise en place d'un responsable de l'efficacité collective dans les organisations, l'efficacité collective et l'organisation apprenante, la convergence des intérêts individuels et collectifs...

NextModernity qui a participé à l'élaboration du Petit Précis d'Efficacité Collective, le rend disponible en téléchargement gracieux (fichier .pdf, 128 pages) et en intégralité à cet URL.

A noter que les Rencontres ICC 2007 auront lieu les 2 et 3 octobre 2007 au Palais des Congrès de Paris.

samedi 5 mai 2007

Quartier numérique à Paris, le 2e arrondissement vit à l'heure du multimédia et des services internet à partir du 22 mai pendant 18 mois

A partir du 22 mai, le 2e arrondissement de Paris devient Quartier Numérique avec le slogan "Le quartier se connecte, la vie s'embellit". Pendant 18 mois, ce quartier va être dédié aux nouvelles technologies au service des habitants, commerçants et entreprises.

Quartier Numérique complémentera les services Internet et Wi-Fi dont chacun dispose via un abonnement à un opérateur, par une mise à disposition de connexions gratuites à l'extérieur, et ce pendant 18 mois. Quartier Numérique proposera en outre des services et outils mobiles, de nouvelles technologies permettant de nouveaux usages de votre téléphone mobile et de votre ordinateur.

Dès le 22 mai, le site Quartier Numérique devient un portail Internet mentionnant les initiatives dans le cadre de cette opération et fournissant un agenda d'ateliers et de rencontres. L'initative souhaite faire émerger des initiatives locales : "Le projet vivra grâce à vos initiatives, au retour que vous apporterez sur les technologies et les services qui seront mis à votre disposition. Le Quartier Numérique c’est avant tout une ambition partagée : apporter à la vie de quartier la qualité, la facilité et l'intensité de vie des technologies numériques."

Le 22 mai à 18h30 au Centre Cerise, 46 rue Montorgueil, sera fêté le lancement de Quartier Numérique. Des informations utiles et pratiques, ainsi que l'équipement du nouveau membre de la communauté Quartier Numérique seront présentés et mis à disposition lors de cet évènement.

Ce projet est porté par un groupe d'acteurs urbains et des nouvelles technologies, engagés dans un esprit de collaboration et de soutien : Silicon Sentier, la Mairie du 2ème arrondissement de la Ville de paris, la Région Ile de France et es acteurs privés (Orange, 9 Telecom, Fon, Adael, Wistro, Ozone, Mobiluck, Peer2Phone, Airlist, EMI, Abricoo, Dailymotion, Peuplade, Vpod TV...).

Plus de renseignements sur Quartier Numérique dans ce communiqué de Presse en .pdf qui précise les objectifs de l'initiative tout comme cette page du site Internet de Silicon Sentier.

Contact : Silicon Sentier - Quartier Numerique, Marie-Vorgan Le Barzic, Tél.: +33 1 42 72 19 70
marie@siliconsentier.org - 42, boulevard Sébastopol, 75003 Paris, France.

mardi 1 mai 2007

Ecrire pour le web : conseils pratiques

C'est l'un des blogs les plus pratiques du moment, lancé par la consultante belge Muriel Vandermeulen : Ecrire pour le Web est un carnet Web qui délivre des conseils avisés sur la thématique précitée qui se décline en lisibilité, en acessibilité, à réfléchir aussi bien à la forme qu'au fond, au contenu.

Un vademecum sur l'écriture Web pratico-pratique qui ne se perd pas en circonvolutions avec des articles développant une méthodologie claire basée sur des exemples et des ressources francophones et anglo-saxonnes sortant quelque peu des sentiers battus, qui vous aideront pour mener à bien des projets Web.

dimanche 29 avril 2007

Promessothèque, Dites au monde, Je le ferai, mais à condition que vous m'aidiez

Au Royaume-Uni, il existe depuis quelques mois un service étonnant sur le Web intitulé The Pledge Bank (autrement dit "La banque d'engagement"). Je rêvais de voir ce service traduit en Français ; c'est désormais chose faite (partiellement) avec la Promessothèque.

Cette plateforme développée en logiciel libre (licence Affero GPL) par l'association britannique MySociety permet à chaque citoyen localement de faire une promesse ou un engagement et de le mettre en oeuvre si d'autres personnes s'inscrivent pour participer à cet engagement ou à cette promesse. Cela peut être une idée d'entraide pour acheter un réfrigérateur à une personne précaire, se donner la possiblité durant une journée de nettoyer un bois, d'adresser une pétition à un homme politique, d'acheter des produits issus du commerce équitable... Les promesses fructueuses et infructueuses, réalisées et non réalisées demeurent en ligne comme mémoires de l'action et idées pour de futurs projets.

Tom Steinberg qui coordonne MySociety définit ainsi cette plateforme : "Dites au monde "Je le ferai, mais à condition que vous m'aidiez". "Nous savons tous ce qu'est un sentiment d'impuissance et que nous ne pouvons pas vraiment changer nous-mêmes ce que nous voudrions voir changer. Promessothèque vise à combattre ce sentiment..."".

La Promessothèque vise à associer le caractère local et microlocal d'un engagement et Internet en s'inscrivant son engagement sur une plateforme à but non lucratif. Une belle idée citoyenne et solidaire qui conquiert le monde anglo-saxon et pas seulement... The Pledge Bank existe aussi en espagnol, portugais, russe, ukrainien, allemand, esperanto... Un bel exemple de citoyenneté à la mode Web 2.0.

lundi 9 avril 2007

Moovement.fr et Wanajob.com, la recherche d'emploi à la mode Google et RSS

La bataille est relancée sur le front de la recherche d'emploi sur Internet. Jusqu'à maintenant, les job boards, ces sites Internet spécialisés sur l'emploi qui centralisent des annonces avec une recherche multi-critères tiennent le haut du pavé. Une petite révolution tranquille a été amorcée en France il y a quelques jours, avec l'apparition de moteurs de recherche d'emploi dépouillés "façon Google" où les demandeurs d'emploi n'ont pas à s'inscrire, où l'on va directement à l'information demandée à partir d'une demande formalisée avec 2 champs : emploi recherché et localisation. Ces moteurs permettent de générer des flux RSS en fonction des emplois recherchés. En compétition donc, deux moteurs de recherche d'emploi : Moovement.fr et Wanajob.com.

Moovement.fr (lancé par Richard Menneveux et Jacques Froissant) demande à formaliser sa recherche par un intitulé de poste et une localisation. Pour un début, on peut regretter le manque d'explication de la syntaxe à adopter pour une recherche avancée. Il est en effet tout à fait possible de rechercher un même intitulé de poste dans des lieux différents. Les résultats s'affichent par pertinence ou par date (à la mode de Google Actualités). Il est pour le moment impossible d'obtenir des résultats par numéro de département. Sans doute des améliorations à venir... En revanche, chaque recherche peut être conservée en mémoire et générer un fil RSS pour éviter de visiter systématiquement le moteur pour une recherche similaire dans le temps.

Wanajob.com permet de lancer une requête sur le même principe en introduisant la notion plus large de mot clé (le mot "internet" figurant dans l'intitulé ou le descriptif de l'annonce par exemple) et en reconnaissant les numéros de département. Là encore, pas d'explicitation sur la méthodologie à adopter pour une recherche avancée. Dans les résultats, de nouveaux tris sont possibles (à la mode du moteur de recherche Exalead) particulièrement pertinents : communes, date de publication, diplômes ou fonction, types de contrats, salaire mensuel et types d'emploi. Chaque recherche peut être sauvegardée avec un fil RSS propre.

Ces moteurs de recherches d'emploi seront-ils largement adoptés par les internautes dans les années à venir ? Tout le laisse supposer. Aux Etats-Unis, des moteurs de recherche d'emploi à la mode Web 2.0 ont déjà fait leur apparition depuis plusieurs mois : Juju.comIndeed.com ou encore SimplyHired.com. Ils ont pour trait commun de proposer un module de recherche avancée et d'annoncer le nombre d'offres d'emploi parcourus. Ils se différencient pourtant avec des plus singuliers : SimplyHired permet de diffuser simultanément un même CV à plusieurs job boards ; Indeed a adjoint un forum à son moteur ; Juju permet de rechercher un emploi dans une zone définie en miles autour d'une ville.

En Amérique du Nord, Monster, géant des job boards sur Internet, a déjà réagi, en simplifiant sur sa page d'accueil, son moteur de recherche et en le rendant plus convivial.

Sur ce sujet, lire l'article de Corinne Zerbib pour Jobetic : "Les offres d'emploi enfin 'googlisées'" (5 avril 2007).

- page 1 de 16