Jean-Luc Raymond

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - environnement

Fil des billets

mercredi 2 août 2006

DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) : un colloque pour faire le point à Nantes, les 6 et 7 septembre 2006

recyclage.jpg

L’association AMORCE (Association des collectivités territoriales et des professionnels pour une bonne gestion locale des déchets et de l’énergie) organise les 6 et 7 septembre 2006 à la Cité des Congrès de Nantes, en partenariat avec l’ACR+, Nantes Métropole et l’ADEME, un colloque sur le thème : ”Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (DEE), Connexion immédiate à la filière ?”


Ces journées techniques nationales dédiées à la gestion DEEE (Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques), interviendront au moment où l’ensemble des éléments constituant le dispositif devrait être opérationnel, à savoir : l’agrément des éco-organismes, la mise en place du registre sous l’égide de l’ADEME et le barème de compensation des collectivités locales.


Cette manifestation comprenant une dimension européenne permet, en présence d’acteurs concernés, de faire état de la structuration de la filière des DEEE (Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques), et d’en préciser le cadre juridique.


Les questions évoquées seront les suivantes :

- Quelle organisation de la filière en France : quels acteurs et quels partenariats pour respecter la réglementation ?

- Quelles seront les prochaines évolutions des déchetteries ?

- Quelles compensations financières affectées aux collectivités locales volontaires impliquées dans la gestion des DEEE ?

- Quels partenariats pour les collectivités locales avec les entreprises de l’économie sociale et solidaire ou les structures de réemploi ?

- Quel rôle pour les collectivités locales dans le regroupement et le traitement ?


Plusieurs initiatives concrètes seront présentées dans le cadre de ce colloque.


Contact et inscription (payante) auprès d’AMORCE, 10 quai Sarrail, 69006 Lyon. Tél. : 04 72 74 09 77. Cf. site Internet.

Source :

Collectif (30 juin 2006). “Journées DEEE, connexion immédiate à la filière ?”  [En ligne], Association AMORCE, Lyon, 1 p. (Page consultée le 2 août 2006)

lundi 31 juillet 2006

Le campanier : fruits et légumes bio par abonnement

campanier.jpg

Une bonne idée qui associe l’utilisation de l’Internet et le développement durable. Johan Marcus Zeiher, un entrepreneur allemand et écologiste a lancé en France, au début des années 2000, Le Campanier, un abonnement qui donne droit chaque semaine à un panier de fruits et légumes biologiques de saison livré dans un point relais dimensionné pour le foyer : les sacs de légumes sont prévus pour une base de 4 repas environ. L’idée lui est venue de l’un de ses distributeurs-grossistes hollandais. Aux Pays-Bas, de nombreux agriculteurs distribuent leur production localement aux habitants des alentours.


Deux formules de sacs sont proposées : le petit sac pour une ou deux personnes ou le grand sac pour une famille de 3 ou 4 personnes. Chaque panier est accompagné du bulletin de la semaine avec des suggestions de recettes utilisant le contenu du sac hebdomadaire. Un seul abonnement convertit 200 m2 de terre en production biologique. Le site Internet du Campanier propose de découvrir chaque semaine le contenu des sacs et les recettes de la semaine.


Source :

Zeiher, Johan Marcus (juillet 2006). Le Campanier [En ligne], Dynamis France, Rungis, Site (Page consultée le 31 juillet 2006)

samedi 29 juillet 2006

Des gestes pour protéger la planète au quotidien avec la Famille Durable

ecologiedurable.jpg

Le site Internet FamilleDurable.com (voir le site) propose tout au long de l’année, mois par mois, le geste conseillé (”Un geste par mois”) dans sa vie quotidienne pour préserver la planète. L’aventure est ludique et les conseils sont donnés par une famille exemplaire (”la Famille Durable”) : Alain (39 ans, informaticien), Amélie (10 ans, souhaite devenir médecin), Jules (6 ans, voudrait être journaliste) et Sophie (35 ans, fleuriste).


Le site propose deux calendriers des gestes mois par mois pour protéger notre planète : 2005 et 2006.


Chaque mois présenté donne lieu à des chiffres de gaspillage des ressources de notre planète ou à l’utilisation de matières difficilement recyclables. En corollaire, des mêmes chiffres d’économie d’énergie, de ressources, d’utilisation de techniques et de trucs permettent d’adopter des attitudes pour respecter l’environnement au quotidien ; une sorte de guide en ligne lisible par les enfants, adolescents et les adultes.


Le site FamilleDurable.com a été élaboré dans le cadre de la Semaine du développement durable grâce à l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (A.D.E.M.E.) et en partenariat des sociétés privées engagées dans une démarche de développement durable.


Source :

Chauveau, Alain (juillet 2006). FamilleDurable.com [En ligne], Inlex Conseil, Paris, Site (Page consultée le 29 juillet 2006)

dimanche 2 juillet 2006

Déchets d’Equipement Electriques et Electroniques (DEEE) : agréments attendus

deee.jpg

Sont attendus en France dans le courant de l’été, les agréments qui devraient être attribués à 4 organismes chargés de traiter les Déchets d’Equipement Electriques et Electroniques (DEEE). La commission consultative sur les DEEE a été installée début juin et regroupe tous les acteurs de la filière ; sa première tâche va être d’examiner les demandes d’agrément. La collecte et le recyclage des DEEE ont été imposés par une directive de 2003 qui devait entrer en vigueur en août 2005 et en France, le décret de transposition est paru en juillet 2005. La filière de recyclage des ordinateurs serait donc opérationnelle à la rentrée.


En outre, en vertu d’une autre directive de 2003, les appareils électriques et électroniques mis en oeuvre à partir du 1er juillet 2006 ne doivent plus contenir de plomb, de mercure, de cadmium, et certains autres composants toxiques.


Source :

Collectif (22 mai 2006). “Déchets déquipement électriques et électroniques” [En ligne], Ministère de l’écologie et du développement durable, Paris, 1 p. (Page consultée le 2 juillet 2006)

samedi 1 juillet 2006

Albert Jacquard : “Le temps du monde fini commence”

albertjacquard.jpg

Albert Jacquard (scientifique, généticien et essayiste) s’est exprimé dans la table ronde “l’aide à la décision publique et développement durable” aux Assises des ingénieurs territoriaux début juin 2006 à Montpellier avec une thématique humaniste :

“Paul Valéry a écrit en 1945 : “Le temps du monde fini commence”. Notre planète a des limites, nous devons arrêter de raisonner comme si elle était infinie et tenir compte, dans tous nos comportements, de cette finitude. La façon de vivre du milliard le plus heureux actuellement sur la Terre est incompatible avec les ressources offertes par la planète. Il va falloir partager, c’est-à-dire limiter la consommation de ce qui coûte le plus cher à la planète.

La valeur de chaque chose, c’est le désir que les autres en ont. La valeur n’est pas une caractéristique inhérente à l’objet mais c’est une caractéristique qui lui est importée et qu’elle importe de son environnement (…)

Nos arrière-petits-enfants n’auront plus de pétrole et respireront une atmosphère polluée. Mais pour préparer une humanité de 9 milliards d’hommes (prévue pour la fin du XXIe siècle) à vivre ensemble, il faut proposer une utopie, ce n’est pas une idée impossible à réaliser mais un système qu’on n’a pas osé essayer. Il faut commencer par des activités qui ne coûtent rien à la Terre et qui créent du bonheur. Il faut planétariser le système sanitaire et planétariser le coût du système éducatif, c’est-à-dire donner à chaque société les moyens de développer sa culture. Et qu’est-ce qui l’empêche ? C’est uniquement une question de volonté. Il faut mettre le présent au service de demain.”


Source :

Jacquard, Albert (juin 2006). Table ronde “l’aide à la décision publique et développement durable”, Assises des ingénieurs territoriaux, Montpellier, 6-8 juin 2006, Intervention.

page 4 de 4 -