Jean-Luc Raymond

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 19 novembre 2006

Que font les ados devant l'ordinateur ?

Dans le magazine Epok de cette semaine, distribué gracieusement en Fnac, la journaliste Laurence Beauvais a mené l'enquête sur ce que font les ados au quotidien devant leur ordinateur. Elle prend l'exemple de Sacha, 14 ans, collégien en classe de 3e, en titrant son article "Mais qu'est-ce qu'il fabrique devant son ordi ?".


Comme 60 % des Français âgés de 12 à 17 ans, il utilise régulièrement la messagerie instantanée (MSN) et raffole des émoticônes. Sacha fait aussi son shopping en ligne ("Le fonctionnement par porte-monnaie électronique lui évite de réclamer sans arrêt sa carte bancaire à sa mère, il lui suffit de créditer son compte en vendant lui-même ses anciens jeux"), consulte les programmes TV de la soirée.


Profitant de l'heure du dîner familial, il lance plusieurs téléchargements simultanément que ce soit en audio ou en vidéo. La seconde étape sera le transfert de ces fichiers sur CD et sur lecteur mp3. "Est-ce légal ? Non, bien sûr. "Mais puisque tout le monde le fait," argumente Sacha."


Sacha a un skyblog. Il répond aux "com" (comme "commentaires"), invite les internautes à y répondre ("lâchez vos coms") et y publie des photos d'une soirée chez un copain et va visiter les blogs de sa liste d'amis. Sacha joue un réseau ("60 % des jeunes connectés à Internet jouent à des jeux en ligne, en majorité les garçons").


Sacha utilise aussi, certes imparfaitement, mais avec tactique, Internet à des fins scolaires. Il recherche des infos dans un moteur de recherche (Google) pour préparer un exposé et traduit un texte de l'anglais en Français grâce à un outil gratuit en ligne. Plus tard, il recopiera, malin qu'il est, ses éléments à la main pour le rendre à son professeur, faisant croire qu'il a trouvé cela dans des encyclopédies papier.


Le portrait type de l'adolescent "multimédia" 2006 dressé par Laurence Beauvais peut paraître caricatural, mais dans les utilisations mêmes des outils, sans généraliser, la description semble pertinente au regard des études de consommation parues ces derniers mois en France.


Source :

Beauvais, Laurence (17 novembre 2006). "Mais qu'est-ce qu'il fabrique devant son ordi ?", Epok, n°56, pp. 10-14.

mardi 10 octobre 2006

Ordinateur : comment bien accompagner ses enfants ? Un dossier de l'Internaute.com

Le site L'Internaute présente dans sa rubrique High Tech un nouveau dossier sur les enfants et l'ordinateur : "Ordinateur : comment bien accompagner ses enfants ?". Au sommaire, une sélection de 16 jeux ludoéducatifs pour enfants sur cédéroms regroupés par tranches d'âge, un zoom sur 4 logiciels de contrôle parental et une réflexion sur leurs fonctionnements et leurs limites, des conseils aux parents et aux enfants dans l'utilisation d'Internet et des témoignages de parents sur le contrôle parental à partir de 3 questions clés.


Source :

Collectif (4 octobre 2006). "Ordinateur : comment bien accompagner ses enfants ?" (En ligne), Linternaute.com, Benchmark Group, Paris, Dossier (Page consultée le 10 octobre 2006).

mercredi 30 août 2006

Rapporter ça rapporte, rapportez vos anciens cédéroms scolaires à la FNAC, ils seront redistribués par Action de Solidarité Internationale à des actions d'accompagnement scolaire

L'association Actions de Solidarité Internationale, ONG créée en 1983, (voir son site Internet) soutient des programmes de développement dans les domaines de la santé et du handicap, de la petite entreprise artisanale, du développement rural, de l'alphabétisation, de l'appui aux structures locales de développement et de l'enfance en difficulté. ASI travaille pour un développement solidaire.


Pour cette rentrée 2006, les magasins FNAC s'associent à ASI avec une action de solidarité numérique intitulée : "Rapporter, ça rapporte!". Du 15 août au 30 septembre, rapportez vos anciens cédéroms scolaires, la FNAC offre 5 Euros en bons de réduction à valoir sur l'achat d'un cédérom scolaire de sa sélection Rentrée 2006. La reprise physique des produits se situe au niveau du rayon logithèque de chaque magasin FNAC.


La FNAC se charge de remettre les cédéroms scolaires collectés à Actions de Solidarité Internationale, qui en disposera, dans le cadre de ses actions caritatives (équipement de maisons de quartiers, d'Espaces Publics Numériques Associatifs, d'hôpitaux).