Alternatives Economiques vient de publier la 2e édition de "L’Economie Sociale de A à Z", un numéro hors-série pratique (n°38 bis – mars 2009) qui défriche l’Histoire, les concepts et les acteurs d'une Economie Sociale pluriforme.

Rodolphe Vidal (ESSEC) y livre une définition avisée de l’Innovation sociale, un concept de plus en plus galvaudé, qui est pourtant une expression du champ sémantique de l'Economie sociale :

"Innovation sociale. L’innovation sociale apparaît de plus en plus dans les réflexions et les pratiques. Elle est appelée à jouer un rôle majeur au niveau de l’articulation de l’action privée et des choix collectifs, par exemple sur les questions de développement, qu’il soit local, urbain, social ou soutenable. Il n’y a cependant pas de définition officielle partagée par l’ensemble des acteurs de l’innovation sociale.

Celle-ci fait partie du vaste domaine de l’innovation, un domaine largement structuré par l’innovation technologique. En ce sens, elle est d’abord à la fois le résultat et le processus transformant une ou des idées en réalisations concrètes : nouvelles pratiques, actions, stratégies, organisations, produits ou services, mais aussi nouvelles institutions.

Bien qu’elle combine souvent différentes modalités et différentes fins, l’innovation sociale se distingue des innovations technologiques, économiques ou commerciales sous deux aspects : dans ses objectifs et son intentionnalité, elle cherche en priorité à répondre à des enjeux ou à des besoins sociaux non ou mal satisfaits, enjeux et besoins qu’elle aura souvent contribué à construire ; dans ses modalités, elle découle en priorité de nouveaux arrangements, modes de relation, modes de participation, modes de vie, de nouvelles organisations, collaborations ou coopérations entre acteurs, organisations ou communautés de la société.

Elle s’appuie sur des collectifs d’acteurs, existant préalablement ou bien se construisant dans le cadre du processus d’innovation, dans des communautés de proximité matérielle, mais aussi de proximité de valeurs, de dialogue ou sur les territoires. L’innovation sociale procède de la société civile, dont elle renforce le rôle et la place dans la société."