A noter dans la hotte des cadeaux de cette fin d'année, une excellente nouvelle relevée par Maël Le Hir : la naissance d'une revue scientifique française sur les Technologies de l'Information et de la Communication. Elle porte le nom d'AMETIST comme Appropriation, Mutualisation, Expérimentations des Technologies de l'Information Scientifique et Technique, et à été créée à l'initiative de l'INIST (Institut de l'Information Scientifique et Technique, CNRS).

"Elle souhaite accueillir dans ses pages des contributions originales et inédites, proposées par des chercheurs et spécialistes de l'IST, mais aussi par des chercheurs d'autres communautés scientifiques qui portent un intérêt particulier à la question de la communication scientifique et qui trouveront là une tribune où témoigner de leurs pratiques, de leurs dispositifs ou de leur organisation et de leurs réflexions."


Sylvie Lainé-Cluzel pose aussi la question de la légitimité de la revue scientifique face au "magma informationnel" ambiant :

"L'abondance technologique peut d’ailleurs contribuer au vertige et à la sensation d'éparpillement. Il ne suffit pas de connaître la technique pour se l'approprier, c'est-à-dire l'utiliser efficacement. Il ne suffit pas de connaître les flux RSS, les podcasts et autres folksonomies pour surveiller l'évolution d’un champ scientifique, comme il ne suffit pas de participer à un blog collaboratif ou de tenir à jour son site pour avoir une activité de production scientifique légitimée."


Chaque numéro d'AMETIST paraîtra sous un forme papier et Web avec des compléments sur Internet. Le numéro 0 qui vient de paraître est téléchargeable en .pdf et est également consultable en ligne. Le numéro 1 est prévu pour le printemps 2007.


Au sommaire du numéro 0:

"Partie 1 (Appropriation : besoins, conditions)
- Sylvie Lainé-Cruzel : "Appropriation, mutualisation, expérimentations des technologies de l'information scientifique et technique"
- Carl Lagoze, Dean B. Krafft, Sandy Payette et Susan Jesuroga : "Qu'est-ce qu'une bibliothèque numérique, au juste ? Au-delà des fonctions recherche et accès dans la National Science Digital Library".

Partie 2 (Capitalisation et mutualisation)
- Claude Chrisment, Françoise Genova, Nathalie Hernandez et Josiane Mothe : "D'un thesaurus vers une ontologie de domaine pour l’exploration d'un corpus".

Partie 3 (Coups de flash)
- Françoise Grandjean, Guillaume Moureaux et Michel Servais : "Développement de la Veille à l'INRS : Approches et Retours d'Expériences"
- José M. Barrueco, Julia Osca-Lluch, Thomas Krichel, Pedro Blesa, Elena Velasco et Leonardo Salom : "INCISO : Elaboration automatique d'un index de citations des revues espagnoles en sciences sociales".

Partie 4 (ARTIST, un lieu d'expérimentation)
- Jacques Ducloy, Patricia Gautier, Magali Rasolomanana, Clotilde Roussel, Djamila Safa et Pierre Wirtz
"A propos du numéro zéro d'AMETIST : rapport sur une expérience d'appropriation"."


En France, il existe peu de revues scientifiques papier consacrées aux Technologies de l'Information et de la Communication : signalons Réseaux (éditée par Hermès avec la collaboration de France Telecom Recherche & Développement) et Terminal (aux Editions L'Harmattan).