Nouvelle rubrique : tendance. Un mot, une expression, un lieu, une chose comme reflet de notre temps, miroir de l'instant ou inscrit dans l'avenir, porteur de sens dans les circonstances dans lequel on le prononce, dans son champ énonciatif et contextuel. Mot, expression à suivre, objet utile ou inutile, lieu en devenir...


Expression relativement récente dans l'univers de la construction de sites Web, le site immersif, selon la catégorisation de Nicole Pignier et Benoit Drouillat, explicitée dans l'ouvrage "Penser le webdesign, modèles sémiotiques pour les projets multimédias" (L'Harmattan, octobre 2004) est reptise dans le diaporama "Les nouvelles tendances du Webdesign" proposé par le Journal du Net ce mois-ci : page 2 avec l'exemple "du site immersif réalisé par Duke pour la PSP : le jeu dans le jeu".


Selon Nicole Pignier et Benoit Drouillat, les sites Internet peuvent se classer en 4 types selon la nature de l'implication de l'internaute : 1. les sites persuasifs ; 2. les sites incitatifs ; 3. les sites informatifs et 4. les sites de réalisation, dont l'objectif est de délivrer une expérience autour d'une marque ou d'un produit (= site immersif, exploratoire).


Quelques caractéristiques des sites immersifs dans un article de Jean-Baptiste Joatton : Qu'est-ce qu'un site immersif ? :

"Leurs interfaces sont exigentes avec l'internaute, lui réclamant une participation mentale (se repérer, trouver le fonctionnement, comprendre, décoder) et physique (voir, entendre, "manipuler"). On peut parler d'interface dépaysantes, au sens ou les habitudes de navigation peuvent être remises en cause."


Les moyens pour créer un site immersif sont : "des procédés narratifs et une scénarisation ; des navigations alternatives de l'écran à l'espace ; la création d'un univers multimédia cohérent."