Nouvelle rubrique : tendance. Un mot, une expression comme reflet de notre temps, miroir de l'instant ou inscrit dans l'avenir, porteur de sens dans les circonstances dans lequel on le prononce, dans son champ énonciatif et contextuel. Mot ou expression à suivre...


Dans un article publié ce jour : "Comment imprimer des objets chez soi. Après les TIC, voici les MUP !" (2 pages), le quotidien Le Monde revient, sous la plume du prospectiviste Joël de Rosnay, sur un phénomène qui bouleverse le monde de l'imprimerie : les Micro-Usines Personnalisées ou MUP :

"La révolution Internet, comme le disait très justement Nicolas Negroponte, ancien Directeur du Media Lab du MIT, a contribué, grâce à la numérisation, à "transformer des atomes en bits". Aujourd'hui il devient possible de retransformer des bits en atomes ! C'est-à-dire en objets physiques, chez soi, dans son atelier de bricolage ou dans une PME. Cette révolution est rendue possible grâce ce que l'on appelle les imprimantes 3D, ou encore les machines de prototypage rapide (rapid prototyping machines). Encore très coûteuse il y a un an, ces imprimantes 3D peuvent être connectées à un PC et utilisées chez soi à des prix désormais abordables."


Joël de Rosnay cite l'exemple de sa planche de surf clonée en 2005, grâce à un robot 3D. Que peut-on faire avec sa micro-usine personnalisée ?

"Fabriquer les objets les plus divers. Par exemple des maquettes en trois dimensions pour les architectes, comme des bâtiments qu'ils souhaitent montrer à leurs clients ou des expositions en projet pour des musées ; des pièces de rechange, des engrenages pour des PME ou pour des passionnés de bricolage ; des modèles moléculaires, des crânes ou des squelettes pour l'enseignement scientifique ; des coques personnalisées pour téléphones portables ; divers bibelots, breloques, colliers ou bracelets. Mais il y a plus. Non seulement on peut fabriquer des objets en ajoutant des matériaux, couche par couche, qu'il s'agisse de plastiques ou d'alliages, mais l'on peut aussi sculpter de la matière brute pour lui donner forme grâce à des systèmes à commande numérique permettant d'usiner le bois ou la mousse plastique."


Joël de Rosnay prédit des conflits entre les producteurs d'objets standardisés (usines...) et des micro-producteurs (PME, associations) qui vont produire à petites séries. Le scientifique français utilise aussi une expression équivalente à Micro-Usine Personnalisée : Nano-Usine Personnalisée (N.U.P.).


L'article de Joël de Rosnay est aussi publié sur Agoravox. Un dossier en 5 pages en .pdf de Antoine Ferreira pour Jautomatise.com explique ce qu'est une micro-usine et les enjeux économiques qui en découlent : "Vers les Micro-Usines automatisées du futur".


Source :

De Rosnay, Joël (9 novembre 2006). "Comment imprimer des objets chez soi. Après les TIC, voici les MUP !" (En ligne), Le Monde, Paris, 2 p. (Page consultée le 9 novembre 2006).